Traversée maritime

GNV se prépare à l’arrivée de quatre nouveaux navires

Billet bateau Maroc, Sète Tanger, Sète Nador, Marseille Tanger

GNV se prépare à l’arrivée de quatre nouveaux navires.

GNV, compagnie de ferries du groupe MSC, va étoffer sa flotte en recevant quatre nouveaux navires d’ici à 2026.

Grandi Navi Veloci (GNV) et ses 25 navires – dont le GNV Spirit – est déjà l’une des plus grandes compagnies de ferries au monde. Et la compagnie du groupe MSC va poursuivre son développement, avec la livraison, fin 2024, d’un nouveau navire. « Le premier d’une série de quatre », précise Tania Carpentier, directrice générale de GNV en France.

La compagnie recevra ensuite une nouvelle unité tous les six mois, jusqu’à la mi 2026. Construits en Chine, ces nouveaux bateaux « seront très bien adaptés aux spécificités de notre métier, qui sont de transporter des passagers et des marchandises. Ils seront moins polluants, plus efficaces et plus économes. Les deux derniers navires seront même propulsés au gaz naturel liquéfié (GNL) », cadre Tania Carpentier.

Plus de 2,5 millions de passagers en 2023

Des navires qu’il faudra, bien sûr, remplir. « Notre objectif pour 2024, c’est de travailler sur le service et les relations avec les agences de voyages. C’est ce qui nous permettra d’être prêt pour l’arrivée de ces bateaux », estime Tania Carpentier. D’ici là, GNV aura sûrement reconduit sa traditionnelle opération annuelle, « qui permet, chaque année, de recruter de nouvelles agences ».

Des agences qui pèsent entre 50 et 60% des ventes de la compagnie. « C’est pour ça qu’on est très attachés à ce canal de vente. Les agences maîtrisent le client, et nous, notre produit ». Un produit qui a attiré plus de 2,5 millions de passagers en 2023, dont 1,6 million sur la seule saison estivale. La ligne reliant Sète à Tanger et Nador (Maroc), qui représente « au moins une vente sur deux », est la plus dynamique. Au total, GNV opère 31 lignes dans 6 pays différents : Albanie, Italie, Maroc, Tunisie, Espagne, France.

« 2023 a été une meilleure année que 2022, qui était déjà une meilleure année que 2019. On peut dire que GNV n’est pas malheureux », conclut Tania Carpentier.

FERRIES MAROC

Billet bateau Maroc I Sète Tanger, Nador, Marseille I FERRIES MAROC – 30%

L’Echo touristique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *