ports espagne

Sebta : l’embouteillage continue à la frontière marocaine

Port de Sebta, embouteillage

Sebta : l’embouteillage continue à la frontière marocaine.

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) en fin de vacances dans le royaume continuent de souffrir le martyr à Sebta, bloqués dans de longues files d’attente à la frontière.

Les MRE et certains habitants de Sebta sont dépassés par cette situation « insupportable » qu’ils vivent à la frontière de Tarajal où ils passent des heures à attendre avant d’accéder à la ville autonome. Dans le cadre de la phase retour de l’Opération Marhaba qui a démarré le 15 juillet, quelque 35 332 véhicules et 145 968 passagers ont déjà embarqué à Sebta à destination d’Algésiras à la date du 16 août.

Ces données indiquent que plus de la moitié des MRE ne sont pas encore engagés dans la phase retour. La police nationale espagnole a maintenu ouvertes les quatre voies d’accès à la ville autonome pour tenter d’accélérer le passage des MRE. Des zones d’attente ont été aménagées sur l’autoroute reliant Tanger à Tanger-Med et une autre, comme celle de Loma Colmenar, pourrait être réalisée à Fnideq.

Selon les prévisions de la délégation gouvernementale, « environ 200 000 MRE et 50 000 véhicules » arriveront à Sebta depuis le Maroc entre le 20 août et le premier week-end de septembre. Des zones ont été aussi aménagées dans le port de la ville autonome pour accueillir jusqu’à 2 000 voitures, assure la délégation. Jeudi, la file d’attente a atteint le rond-point de Fnideq. Une situation « catastrophique » qui empêche la communauté musulmane de prier.

FERRIES MAROC

25 % de réduction Billet bateau Maroc : Sète Tanger, Sète Nador, Marseille Tanger, Algéciras Tanger

https://www.bladi.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × 3 =