Bateaux

Marhaba : Les ambitions de GNV au Maroc

GNV Maroc

Marhaba : Les ambitions de GNV au Maroc

Un cinquième navire et des prévisions records pour la saison estivale. Tout sourit à la compagnie maritime italienne GNV qui nourri de grandes ambitions sur la destination Maroc, et elle ne semble pas la seule.

Après deux années difficiles pour le transport de passagers, la compagnie maritime Grandi Navi Veloci (GNV) a accueilli avec un soulagement non dissimulé l’annonce de la reprise de l’opération Marhaba le 05 juin 2022. Le transporteur italien qui a maintenu ses lignes durant la crise sanitaire malgré les restrictions et le manque de visibilité, vient de renforcer sa flotte de bateaux reliant le Maroc. Ainsi, après un 4ème navire inauguré en 2017, l’«Excellent» est le 5ème bateaux mis en service dernièrement.

Une belle manière de fêter les 15 ans de présence au Maroc, depuis la 1ère liaison Gênes-Tanger en 2007. Pour ce nouveau navire, GNV reprend sa recette pour créer une véritable ambiance marocaine à bord. Les menus ont été composés par Chef Moha, avec des repas entièrement halal. L’animation, un plus pour cette longue traversée, sera assurée avec des groupes de danseurs et des musiciens. La clientèle de GNV étant majoritairement familiale, l’ «Excellent» disposera d’un «Family lounge», avec un espace dédié pour les enfants qui s’amuseront avec les jeux et la mascotte Marino. Enfin, comme pour les 4 autres bateaux, les passagers pourront accomplir leurs formalités administratives à bord et gagner ainsi du temps lors du débarquement.

400 000 passagers prévus pour Marhaba 2022

Autre nouveauté cette année pour répondre aux attentes des Marocains en Italie, GNV reliera le port de Civittavecchia (près de Rome) à Tanger. Une solution qui permettra à la communauté marocaine résidant au centre et surtout au sud de l’Italie d’éviter les centaines de kilomètres de route jusqu’à Gênes, au nord de la botte.

Les prévisions de GNV pour cette opération Marhaba sont au vert. Plus de 400 000 passagers sont attendus, soit un record. La forte intensité des rotations (arrivées/départs) en une période aussi courte impose des défis pour la compagnie qui peut voir la machine bien huilée s’enrayer, au grand dam des Marocains pressés de faire la traversée. Afin d’améliorer la ponctualité des bateaux, une tour de contrôle a été mise en place au port de Gênes.

Les ambitions marocaines de GNV et MSC Group

Si la compagnie italienne est devenue le premier armateur en nombre de lits en mediterranée, passant d’une flotte de 7 à 25 bateaux (+4 actuellement en construction), zt a pu traverser les vagues de la crise sanitaire, c’est aussi grace à l’expérience du groupe Med Shipping Company (MSC) qui est un acteur mondial de la croisière et plus globalement du transport et de la logistique. Ce soutien s’est matérialisé par la présence de Mohamed Kabbaj, directeur général de MSC Maroc, aux côtés de Matteo Catani lors de la conférence de presse au Maroc. «GNV et plus globalement MSC, sont de véritables partenaires du Maroc. Nous avons de grandes ambitions au Royaume que cela soit sur le transport passagers avec ce 5e bateau de GNV, et pourquoi pas un jour sur des liaisons maritimes plus courtes sur le détroit de Gibraltar avec la SNAV (Società Navigazione Alta Velocità), dans la croisière ou encore le transport de marchandises et la logistique».

Le 5e bateau inauguré sur les lignes marocaines semble être un signe de bonne volonté de GNV et du groupe MSC mais aussi un gage de confiance dans le potentiel de croissance du Maroc. Le message qui se dessine en filigrane, c’est qu’en plus des compagnies espagnoles dominantes, et une flotte marocaine de plus en plus exhangue, le Maroc pourra compter sur un groupe maritime italien d’envergure internationale.

FERRIES MAROC

– 25 % Billet bateau Maroc : Sète Tanger, Sète Nador, Marseille Tanger, Algéciras Tanger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × un =