Uncategorized

Marhaba 2022 les préparatifs mis en place pour la réussite de l’opération

Opération Marhaba été 2022, les préparatifs

Marhaba 2022 les préparatifs mis en place pour la réussite de l’opération

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a souligné, lundi à Rabat, que son département s’est engagé, aux côtés des autorités, des intervenants gouvernementaux et des autres parties prenantes, pour coordonner les efforts et réunir les conditions nécessaires à la réussite de l’opération Marhaba 2022. L’opération est un modèle unique de coordination entre le Maroc et plusieurs pays, a-t-il souligné. Elle coïncide d’ailleurs cette année avec le début d’une nouvelle étape dans le partenariat maroco-espganol.

Il a indiqué qu’en moyenne, 35 000 personnes et 4 500 véhicules par jour entrent et sortent du Maroc, et jusqu’à 66 000 personnes pendant la haute saison.

Il a souligné que son département travaille sur «l’amélioration des prestations consulaires», avec une «cellule de veille centrale» afin de suivre le déroulement de l’opération de transit en coordination avec les autorités des pays d’accueil, outre la mise en place de consulats mobiles dans les ports de transit.

S’agissant de «la fluidité de la mobilité», M. Bourita a évoqué l’adoption d’un schéma de transport maritime qui mobilise 32 navires sur l’ensemble des lignes maritimes, avec une capacité hebdomadaire d’environ 478 000 passagers et 123 000 voitures, dont 95% en Espagne. Le ministre a fait remarquer que l’offre du transport aérien et routier a aussi été renforcée.

Pour ce qui est du «renforcement des infrastructures, de la logistique et des services», le responsable a souligné qu’un montant de 200 millions de dirhams (MDH) a été alloué au développement des ports. Il a, de même, indiqué que la Fondation Mohammed V pour la solidarité a modernisé une vingtaine de centres d’accueil, dont 14 au Maroc et 6 à l’étranger, et mobilisés 1 200 éléments spécialisés, dont 300 cadres médicaux et 800 assistants sociaux, et 100 bénévoles.

Évoquant la «sûreté et à la sécurité», le ministre a relevé que des moyens humains adéquats ont été prévus pour encadrer l’opération de transit et la surveillance des points de passage frontaliers a été renforcé. Pour la sécurité sanitaire, les autorités marocaines affecteront un médecin à bord de chaque navire.

FERRIES MAROC

Billet bateau Maroc : Sète Tanger, Sète Nador, Marseille Tanger, Algéciras Tanger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 5 =